01 76 54 68 13

La Rhubarbe, encore et toujours

31 March 2022 | Bien-être | Forme | Santé

A chaque fois que vient le printemps, Eatology a le bonheur de ravir vos papilles avec de magnifiques fruits et légumes de saison, en particulier la rhubarbe à laquelle nous vouons un amour particulier… Vous vous demandez sûrement pourquoi ? On vous explique tout.

La Rhubarbe, encore et toujours

Dès le premier signe des beaux jours, la rhubarbe joue les stars sur les étals et dans nos cuisines pour le plaisir des petits et des grands.

On est séduit par sa chair délicieusement acidulée qui se prête si bien aux desserts gourmands.
Bien que souvent cuisinée comme un fruit, la rhubarbe est un légume-tige de la famille des polygonacées. Elle pousse dans les régions tempérées sur un sol profond et frais. Elle se déguste de la mi-avril au mois de septembre, mais, la pleine saison se situe plus précisément entre avril et juillet.

C’est un légume très riche en fibres, en vitamine C et en minéraux comme le potassium, le calcium et le magnésium. Cette richesse lui confère donc des propriétés toniques, purgatives, laxatives et excellent anti-inflammatoire surtout pour les muqueuses buccales.

Mais attention !!! La rhubarbe est une belle plante aux revers mortels : seules ses tiges sont comestibles. Les feuilles en revanche, chargées d’acide oxalique, substance extrêmement toxique peuvent être mortelles à l’ingestion.

Cela dit, pour bien choisir ses tiges de rhubarbe, il faut veiller à ce qu’elle soit bien épaisse, ferme, pleine, dépourvue de tâches et de flétrissures. La rhubarbe peut se conserver quelques jours seulement au réfrigérateur, car elle devient rapidement molle. Cependant, elle se congèle très bien. Il suffit pour cela de la laver, de l’essuyer, de la couper en tronçons à glisser dans un sac de congélation et le tour est joué.

La rhubarbe peut être mangée crue, juste coupée et trempée dans un peu de sucre ou de sel (un peu comme les radis) mais aussi, cuite, en tarte, en confiture, en compote ou aussi en sorbet. Elle est également consommée en thé, et en petit scoop pour finir, il existe même du vin de rhubarbe à consommer avec modération.

Vous savez tout à présent . A vos tabliers donc ou mieux : vous pouvez décider de laisser Eatology vous surprendre avec de délicieuses recettes à la rhubarbe.

Receive the latest Eatology tips, news and promotions by subscribing to the newsletter

Pin It on Pinterest