01 76 54 68 13

Connaissez-vous le régime de santé planétaire ?

19 juillet 2019 | Santé

Une étude réalisée en collaboration avec la revue médicale The Lancet et à l’initiative de la fondation EAT, propose des stratégies pour se préparer aux défis d’une population de 10 milliards d’habitants d’ici à 2050.

Publiée en janvier 2019 par un groupe de 37 scientifiques originaires de 16 pays différents, l’étude présente une liste de recommandations pour modifier le contenu de nos assiettes afin de préserver l’environnement et notre santé.

Bien manger pour notre santé

Baptisée “régime de santé planétaire”, l’initiative se donne comme objectif de combattre les risques de santé liés à nos modes de production et de consommation alimentaire.

L’accès à une alimentation en quantité suffisante et en qualité nutritionnelle riche n’est toujours pas assuré pour l’ensemble de la planète.

A l’autre bout de l’échelle, la suralimentation et la qualité de l’alimentation des pays “riches” pose des problèmes de santé publique considérables.

    Aujourd’hui 2 milliards de personnes sont en situation de surpoids ou d’obésité à travers le monde.

Et pour l’environnement

La charge environnementale de notre production alimentaire n’est évidemment pas nulle non plus. En cause notamment, le recours à des techniques de production qui puisent dans les réserves planétaires et dégradent notre environnement : utilisation de l’eau et irrigation sauvage, pollution de l’air et de l’eau, recours massif aux pesticides, diminution rapide des réserves de pêche, etc.

Par effet boule de neige, la faune et la flore souffrent aussi des méthodes agricoles et alimentaires modernes. La déforestation et le recours massif à l’huile de palme en sont l’une des illustrations.

Le régime de santé planétaire propose donc de s’attaquer au système complet allant de la production jusqu’à nos assiettes.

 

Quelles recommandations ?

Les auteurs de l’étude reconnaissent que leurs recommandations doivent être adaptées d’un pays à l’autre parce que les aliments disponibles sont différents que les culture locales varient.

Mais ils proposent néanmoins une structure de base commune à tous.

Au menu donc :

  • 500g de fruits et légumes par jour
  • Des grains et céréales complètes
  • Des produits laitiers
  • Des huile végétales insaturées
  • Des protéines d’origine surtout végétale
  • De la viande en quantité réduite, surtout la viande rouge (boeuf, agneau, porc)

Par rapport à nos habitudes de consommation occidentales, le régime de santé planétaire recommande donc plus de poisson, de fruits et légumes et de grains complets.

 

Notre contribution

Loin d’être l’unique solution pour changer nos habitudes alimentaires et préserver l’environnement, le régime de santé planétaire est une piste de réflexion parmi d’autres.

D’autres groupes de scientifiques émettent régulièrement leurs propres recommandations. C’est notamment le cas des groupes de travail commissionnés par l’Organisation Mondiale pour la Santé (OMS). Les résumés de leurs derniers rapports sont disponibles en anglais et en français directement sur le site de l’OMS.

A son échelle, Eatology a choisi de s’appuyer sur certaines des recommandations du régime planétaire pour élaborer son programme Bien-Être. Avec son mix 1/3 glucides, 1/3 protéines et 1/3 lipides, il donne la part belle aux fruits et légumes et aux protéines d’origine végétale, sans oublier la créativité de notre chef.

Ses recettes, comme celles de tous nos programmes healthy, sont élaborées entièrement à partir d’ingrédients frais et de saison pour vous apporter le meilleur du goût l’esprit tranquille.

Nous veillons également à proposer des emballages respectueux de l’environnement en visant 100% de matériaux recyclables ou compostables.

N’hésitez pas à prendre contact si vous voulez en savoir plus.

Crédits Photos :
Photo ja ma sur Unsplash.

Recevez les derniers conseils, l'actualité et les promotions Eatology
en vous inscrivant à la newsletter

Pin It on Pinterest