01 76 54 68 13

Régime : 5 raisons de calculer ses macros

11 novembre 2019 | Manger sain

Les macros – l’abréviation de macro-nutriments – sont les sources des calories. Glucides, protéines et lipides, ils apportent l’énergie dont notre corps a besoin dans la journée. Mais également celle que nous stockons sous forme de graisse, sucre et fibres musculaires.

Contrôler la quantité de macros que nous apporte notre alimentation est donc essentiel pour un régime efficace.

Voici les 5 raisons qui selon nous rendent le calcul des macros indispensable à toute bonne diète.

1. Adapter son alimentation à ses besoins

Nous avons tous un métabolisme différent. Certains dépensent peu d’énergie pour faire fonctionner leur organisme au repos. D’autres pratiquent une activité physique régulière en plus. Bref les dépenses énergétiques peuvent varier d’une personne à l’autre.

Calculer ses macros permet d’adapter son alimentation à ses besoins personnels.

Par exemple : en abaissant la quantité de glucides dans votre assiette, vous faites le choix de fondre plus rapidement en puisant l’énergie dont vous avez besoin dans les lipides, c’est-à-dire les graisses. C’est le principe du régime cétogène lorsqu’il est poussé dans ses limites. Si vous pratiquez du sport régulièrement, le manque de glucose pourra provoquer une légère fatigue dans les premiers jours. Dans ce cas vous pouvez aussi opter pour un régime où la répartition entre glucides, protéines et lipides est équilibrée.

En adaptant la répartition en macro-nutriments et en la contrôlant, vous trouvez l’équilibre qui convient à votre corps.

2. Choisir ses aliments selon leur valeur nutritionnelle

Calculer ses macros c’est aussi connaitre les valeurs nutritionnelles des aliments pour les sélectionner en fonction de leur apport. Non seulement vous composez vos assiettes en fonction du goût, mais aussi par rapport aux qualités nutritives.

Quand on cherche à équilibrer l’apport en nutriments d’un plat, c’est bien pratique de savoir que les épinards ont à peu près autant de glucides que de protéines, alors que le riz complet c’est 85% de glucides et moins de 10% de protéines !

Avec le temps un apprentissage des aliments se met en place. Après l’éveil au goût, l’éveil à la nutrition.

3. Manger en quantité raisonnée

Saviez-vous qu’une petite dose de seulement 50g de riz complet contient près de 180 calories ? Ajoutez-y 120g de saumon – soit une darne de petite taille, et vous êtes déjà au-delà de 400 calories. Sans même avoir encore ajouté des champignons, une ou deux têtes de brocoli nain et une touche de crème légère…

Pour rester dans des limites de calories et de macro-nutriments précises, il est indispensable de peser ses aliments.

Si vous faites en plus le choix de produits qui ralentissent le sentiment de faim – comme les aliments contenant beaucoup de fibres, calculer ses macros permet de s’habituer à manger en quantité raisonnée.

4. Manger de tout

Pouvoir manger de tout, c’est l’un des avantages d’un régime où l’on calcule ses macros.

Les aliments ne sont pas exclus par principe, ils sont choisis les uns en fonction des autres, plus précisément à partir de leur apport nutritionnel. Pour prendre un exemple : le programme Bien-Etre Eatology propose un cake maison matcha framboises malgré un apport en glucides élevé (50%) parce que les autres plats de la journée font redescendre la moyenne à l’équilibre souhaité entre glucides, protéines et lipides.

Concevoir des repas qui visent une répartition en macro-nutriments précise est l’une des meilleures manières de garantir une alimentation saine et variée.

5. Se concentrer sur un objectif

Tout est généralement trop sucré dans notre alimentation. Céréales de petit-déjeuner, jus d’orange, sucre dans le café, etc… Pour minimiser les risques de surpoids et d’accidents cardio-vasculaire, limiter le sucre est une priorité. Pour cela, commencez par choisir des glucides à indice glycémique bas et par bannir les produits ultra-transformés.

On peut aussi se fixer l’objectif de limiter la quantité de glucides que l’on consomme. C’est là que le calcul des macros entre en jeu : en permettant de calculer et de restreindre la quantité de glucides d’un plat.

Depuis le choix des produits jusqu’à la taille des portions et la composition d’un plat, calculer ses macros est une aide précieuse pour ceux qui veulent mincir efficacement.

Si en plus vous optez pour des recettes originales et des produits sains et de qualité, vous surveillez votre ligne tout en conservant le plaisir de manger.

Découvrez les programmes minceur Eatology, et n’hésitez pas à nous demander conseil.

Crédits Photos : Thomas Clot et  
Gardie Design & Social Media Marketing sur Unsplash
Photo by Elle Hughes from Pexels
Photo by Ella Olsson from Pexels
Photo by Bruce Mars from Pexels

Recevez les derniers conseils, l'actualité et les promotions Eatology
en vous inscrivant à la newsletter

Pin It on Pinterest