01 76 54 68 13

Nos conseils de Noël pour chaque programme

21 décembre 2020 | Bien-être | Forme | Santé

Pour vous qui suivez un programme Eatology ou un tout autre régime, les repas de fêtes sont un vrai challenge. Alors pour éviter de perdre tous les bénéfices acquis, on vous donne nos conseils pour en profiter comme tout le monde !

Bien-Être
Les conseils nutritionnels

Notre conseil pour les Bien-Être pourrait se résumer comme cela : vous pouvez manger de tout mais en quantités raisonnables.
D’une manière générale misez sur les légumes, légumineuses, privilégier les cuissons rôties, au four, vapeur ou braisées…

1. À L’apéritif

Est-il besoin de le préciser ? On évite les chips, cacahuètes, les biscuits industriels plein de sucres, de mauvais gras et de sel.

On privilégie les fruits et légumes à grignoter (tomates cerises, carottes, concombres, céleri branche) à tremper dans des rillettes à base de poisson et de fromage blanc par exemple (rillettes de thon, de cabillaud… lire nos idées recettes).

2. En entrée

On se fait plaisir sur les huîtres (quand on aime ça évidemment !). Pauvre en calories et riches en iode, magnésium, elles ne nous veulent que du bien.

Le foie gras et le saumon : oui mais avec modération et on remplace les toasts de pain brioché par du pain de seigle (moins de sucres et moins de gras) ou du pain complet.

Les escargots : seuls, ils sont « inoffensifs » mais armés de leur beurre persillé, ils font vite grimper le calorimètre.

3. Pour le plat principal

On privilégie les poissons et les viandes maigres et on évite de se resservir de la farce.

En accompagnement : idéalement on mixe légumes cuits et féculents, bien plus digestes ainsi (marrons et haricots verts par exemple).

Si les sauces sont servies à part c’est l’aubaine : on limite la quantité de sauce.

4. Et en dessert

Pour le fromage : on choisit ses fromages avec attention, idéalement on les mange avec une salade. La salade est riche en fibres qui « capturent » une partie des graisses et les emmène directement vers la sortie sans passer par notre organisme. Bien entendu on fait attention à la vinaigrette et au pain qui l’accompagnent généralement

Si on a le choix ou qu’on est chargé de rapporter le dessert : on apporte une bûche glacée plutôt que pâtissière. En plus l’effet frais n’est jamais désagréable après un bon repas.

Et si on se sent déjà plein on mise sur les fruits de saison : clémentines, litchis…

Végétarien
Les conseils nutritionnels

Pour les végétariens, Noël est un challenge en terme de recettes mais beaucoup moins en terme de calories. Pas de foie gras, de saumon fumé… A condition de prévoir un plat de résistance équilibré, c’est surtout sur les à côtés qu’il va vous falloir être vigilants : apéritif, desserts et friandises.

1. À l’apéritif

A l’instar du programme Bien-Être, on privilégie les fruits et légumes à grignoter (tomates cerises, carottes, concombres, céleri branche) à tremper dans des rillettes à base de poisson et de fromage blanc par exemple (rillettes de thon, de cabillaud…). On peut également préparer un petit gâteau salé de chou fleur à picorer tous ensemble (lire les idées recettes).

On évite biscuits apéritifs, chips, cacahuètes… Ce serait tout de même dommage de se restreindre pour prendre des calories avec ces aliments.

2. En entrée

Pendant que les autres dévoreront foie gras et autres huîtres, pourquoi ne pas préparer des terrines à base de tofu, de champignons ou autre ? On vous a glissé une recette qui devrait vous plaire (lire les idées recettes).

Vous pouvez également prévoir des potages de courges et châtaignes à la cannelle, très « esprit de Noël ».

3. En plat principal

Tofu, tempeh, seitan… Ou toute autre source de protéines. Les sites regorgent d’idées de plats délicieux et légers.

En accompagnement : idéalement on mixe céréales et légumineuses, le combo parfait pour assimiler le fer végétal puisque ces deux aliments se compensent. Consommés ensemble ils évitent les carences que l’on peut redouter en l’absence de source de protéine animale.

Et bien sûr des légumes cuits si on n’en a pas déjà suffisamment fait le plein en apéro et en entrée.

4. Et en dessert

Les conseils dessert du programme Bien-Être valent également pour le Végétarien, mais on préfère vous les redire. Pour le fromage : on choisit ses fromages avec attention, idéalement on les mange avec une salade. La salade est riche en fibres qui « capturent » une partie des graisses et les emmène directement vers la sortie sans passer par notre organisme. Bien entendu on fait attention à la vinaigrette et au pain qui l’accompagnent généralement.

Si on a le choix ou qu’on est chargé de rapporter le dessert : on apporte une bûche glacée plutôt que pâtissière. En plus l’effet frais n’est jamais désagréable après un bon repas.

Et si on se sent déjà plein on mise sur les fruits : clémentines, litchis, …

Et vigilance sur les chocolats : comme vous le montre le tableau des calories, le calorimètre transpire vite avec l’escargot Lanvin.

Kéto et Low Carb
Les conseils nutritionnels

Pour Noël, on peut dire que de toutes les personnes suivant un régime, vous êtes les petits veinards !
Eh oui, Low Carb et Keto c’est se priver des glucides mais surtout pas du gras. A vous donc foie gras, saumon fumé, escargots au beurre persillé…Votre enjeu : les accompagnements et les quantités. Souvenez-vous qu’1g de lipides c’est 9 kcal !

1. À l’apéritif

Comme on vous le disait, vous êtes les petits chanceux car même les cacahuètes vous sont permises. Après c’est un choix, ce serait dommage de prendre tant de calories quand on peut les manger en foie gras ou en saumon.

En revanche évitez les chips et les biscuits industriels c’est plein de gras certes mais aussi de sel et de glucides.

Si vous êtes de la préparation ou que vous êtes en charge d’apporter quelque chose : les fruits et légumes à grignoter (concombres, céleri branche, chou-fleur ) à tremper dans des rillettes à base de poisson et de fromage frais et/ou mascarpone ou ricotta par exemple sont tout à fait indiqués. Un apéritif idéal : la verrine concombre, fromage frais, saumon fumé.

2. En entrée

Saumon fumé, bulots sauce mayonnaise, escargots et son délicieux beurre persillé, pas d’interdits. Limitez-vous simplement : 2 tranches de foie gras vous feront déjà 250 kcal.

Pour le foie gras, le sujet en Kéto et Low Carb c’est : avec quoi le manger ? Il est bien évident que ni le pain, ni les toasts, ni les chutneys d’oignons ou de figues ne vont rentrer dans votre régime. Vous pouvez les déguster sur des tranches de radis noir. Et pour ceux qui ne sont pas séduits par l’idée : on vous a dégoté une petite recette de pain d’épices (lire les idées recettes) qui vous permettra de ne pas le déguster sur vos doigts.

3. Le plat principal

Misez sur les viandes grasses (viande rouge, veau, agneau,) et les poissons gras (saumon, thon, flétan). La plupart des recettes de Noël vous proposeront ces aliments.

L’accompagnement : pour vous pas de glucides ou si peu…donc à éviter : pâtes riz, marrons, toutes les légumineuses type pois chiches, potimarron… mais aussi tous les légumes riches en sucre comme les carottes, la betterave, le panais. Misez donc sur les légumes, verts surtout : brocolis, choux de Bruxelles, haricots verts, navets, chou-fleur (lire les idées recettes : choux de Bruxelles aux lardons rôtis au four, de quoi se réconcilier avec ces choux longtemps détestés).

Sauces : plein de choix s’offrent à vous, sauce au fromage, sauce au foie gras…

4. Et pour le dessert

Pour vous cela se résume essentiellement au fromage mais sans pain ou très très peu.

Pas de bûche sauf si vous en faites une (vous trouverez pas mal de recettes en ligne à base de chocolat noir ou de fruits rouges) ; pas de fruits non plus sauf éventuellement des fruits rouges peu sucrés et en quantité limitée.

Mais vous pouvez vous faire plaisir avec du chocolat noir à plus de 75%. Misez par exemple sur des mendiants au chocolat noir (à conditions qu’il n’y ait pas trop de fruits secs quitte à rajouter des noix).

5. Mais attention à l’écart de fête

Pour compenser ce « favoritisme », il va falloir se restreindre sur l’alcool avant tout : sa richesse en sucres est un vrai sujet pour les programmes Low Carb et Kéto. Choisissez bien vos alcools parmi les moins caloriques. Pas de cocktails pour vous. (lire notre article)

Avec tous ces conseils nutritionnels préparés spécialement pour vous, le repas de Noël n’a plus aucun secret. Vous pouvez en profiter en laissant les kilos de côté et continuer votre programme sereinement. Et n’oubliez pas de jeter un coup d’oeil à nos recettes spéciales Noël pour chaque programme.

Recevez les derniers conseils, l'actualité et les promotions Eatology
en vous inscrivant à la newsletter

Pin It on Pinterest